La propriété

Située sur la petite commune de Campugnan, quelques 50 kms au nord de Bordeaux, dans des paysages verdoyants à dominante forestière et viticole, la propriété offre des sols argilo-calcaires et argilo-limoneux très favorables, enrichis de plus des alluvions ancestrales déposées par l’Estuaire de la Gironde tout proche. Par cette proximité, ainsi que celle de l’Océan Atlantique, elle bénéficie d’un climat océanique aux températures douces, aux printemps précoces et aux automnes tardifs, garant des conditions les plus propices à l’épanouissement des vignes et de leur précieuse récolte, sur des parcelles orientées au Sud-Est et au Sud-Ouest, pour un ensoleillement optimal et une maturité exceptionnelle de ses raisins.

Château Morillon, domaine de tradition viticole depuis le Moyen-Age, s’étend sur 35 hectares, dont 20 ha de vignes, (et 15 de bois et de prairies), travaillés exclusivement en Agriculture Biologique, seule façon d’obtenir les meilleurs raisins

 

Château Morillon produit des vins rouges de grande qualité, le Bordeaux est  souple et très fruité, il est issu de vignes plantées sur des terres sablo-limoneuse – le Blaye-Côtes de Bordeaux, est originaire de terrains argilo calcaire, qui donnent des vins puissants avec beaucoup de volume en bouche.

Ils sont assemblés avec les 4 cépages typiques du bordelais : Merlot, Cabernet, Cabernet-Sauvignon et Malbec, puis élevés sous la surveillance attentive et passionnée de Jean-Marie Mado, propriétaire de Château Morillon, et de Xavier Grassies, maître de chai.

Le chai est aménagé pour réunir les conditions les meilleures pour la vinification.

Un Laboratoire œnologique labellisé « Filière Biologique » les assiste à toutes les étapes, de l’élevage des vins en cuve, et le passage en barriques pour une partie de l’AOC Blaye-Côtes de Bordeaux, ceci afin d’optimiser l’élaboration des vins du Château Morillon.

Le Château Morillon a reçu, en France et à l’étranger, plusieurs récompenses pour leurs remarquables qualités.

Nos méthodes de travail

Pour réaliser des vins d’excellence, il faut des raisins de qualité exceptionnelle à laquelle seule la conduite biologique de l’exploitation peut aboutir; pour cela, ils engagent en 2004 la reconversion complète du domaine en bio.

C’est en 2007, à l’issue des 3 années de conversion, que le domaine obtient la certification « Bio »
En 2010 l’exploitation s’agrandit, et passe à 20 ha.
En 2011, les bâtiments sont remis en état, pour abriter un second chai de vinification, il est constitué de cuves inox à régulation thermique, d’une capacité de 1500 hl, avec système de contrôle de température plus favorable à l’élaboration des vins, et sont créés un chai à barriques d’une capacité de 100 hectolitres et un chai à bouteilles.

Quatre salariés travaillent sur le domaine pour réaliser au fil des mois les tâches exigeantes que réclame l’obtention d’un raisin bio de qualité, notamment l’indispensable travail du sol, à commencer par la gestion de l’herbe au pied des vignes pour gérer l’humidité, possible vecteur de maladies.

Car aucun produit chimique n’est utilisé à aucune des étapes de la production des vins du Château Morillon. Les seuls traitements possibles de la vigne sont les produits autorisés que sont le cuivre et le soufre, et en quantité très contrôlée. « Il faut agir en préventif », explique Jean-Marie Mado, « pour protéger la vigne avant les attaques et pouvoir respecter des doses homéopathiques. Après, c’est trop tard. »

Les vendanges sont pratiquées, à pleine maturité afin de ramasser le raisin au meilleur moment, en ayant le meilleur équilibre entre le PH et l’acidité des raisins. La vinification est, elle aussi, parfaitement naturelle; « ce sont les levures indigènes du raisin et du chai qui façonnent le caractère puissant et unique de nos vins. » élevés par Xavier Grassies, le maître de chai.

Chantal et Jean-Marie Mado poursuivent sans relâche et avec la même force la recherche de la perfection. Leur passion est plus que récompensée, puisque les vins de Château Morillon, dont la renommée ne cesse de grandir, sont reconnus et médaillés en France et à l’étranger, et s’exportent maintenant dans plus de 10 pays.